17h30. Salle des fêtes de Naujan et Postiac, village tranquille.

J’ai la chance de goûter au spectacle avant le public. La voix de Sol Hess et les sonorités de Jérome d’Aviau m’inspirent d’emblée.
Le public ne tarde pas à affluer. 5, 10, 50, puis une centaine de personnes prennent place dans le public. Une majorité de familles, de couples.

LAU_9735

Un heure après, la salle filtre les derniers rayons du Soleil, lorsqu’une fumée apparaît sur scène. Ambiance déposée, lumière rouge, bleue, froide et réchauffante se glisse à travers les vagues sur scène. Promesse d’un univers onirique.
Dans un silence habité, Jérome d’Aviau, dit Rocky, entre en scène, se postant à son atelier à tout faire : tableau de dessin projeté, synthétiseur, table de mixage, harmonica… Secondé par Sol Hess, dit M.Grenadine, guitare à la main, saisissant son micro vintage rouge. The Rocky Grenadine Picture Show : let’s go.

 

LAU_9744

 

LAU_9772

 

Riff. Voix. Touches de synthé.
Première comptine, « Promenons-nous dans les bois« . Dans une ambiance inquiétante doublée d’un jeu théâtral de circonstance. Je constate une succession de comptines interprétées d’une façon tout à fait nouvelle. Sorties de leur contexte, parfois presque matures. Le duo va créer l’hilarité générale comme l’émotion. Il fera lever le public et lui imposera le silence à coups de guitare de longues sonorité électro.

La voix langoureuse de M.Grenadine séduira l’ensemble des personnes, sourires aux lèvres. Rocky, roi des rythmiques, participera amplement à la diffusion d’une folie générale pour au maintien d’un climat irréel.

LAU_9784

 

De « Frères Jacques » à leur hymne, huit titres revisités de façon originale, audacieuse et intense.

Je rencontre le duo après leur prestation, conclue par un rappel des crocodiles.

LAU_9825

 

Laura : Parlez-nous de The Rocky Grenadine Picture Show ?

Jérome : Nous avons monté ce spectacle il y a 1 an et demi dans le cadre d’un festival de BD à Bassens. Nous sommes tous deux dans l’univers de la BD. Il y a 6 mois, nous avons retravaillé la mise en scène avec un comédien durant une résidence pour ajouter un aspect plus théâtrale au spectacle.

Laura : Qu’est-ce qui vous a amené l’idée d’un spectacle pluridisciplinaire ?

Sol Hess : C’est le festival de la BD dont a parlé Jérome qui nous a donné l’idée. Ils savaient que nous avions l’habitude de bosser ensemble.

LAU_9794

Laura : Quels sont vos parcours respectifs ?
Sol Hess : A la base je suivais des études de cinéma. A la fin de ce cursus, j’ai suivi une petite formation de théâtre. A côté, je faisait beaucoup de musique. Mes envies se sont ensuite étendues vers la BD, avec laquelle je partage aujourd’hui ma vie.
Jérome
: Rien à voir : j’ai fait des études de technique, puis design, puis architecture ! J’ai travaillé dans le jeu-vidéo durant 6 ans, puis monté mon affaire de jeux-mobile. Il y a 10 ans, je me suis lancé dans la BD. J’en ai eu marre de tout savoir faire. En 2015, je me suis consacré à ma vraie passion : la musique.
Ah oui, j’ai une formation de pianiste, et joue de la batterie ainsi que de la guitare ! J’ai rencontré Sol Hess en 2009.


Laura
: Racontez-nous vos personnages…
Sol Hess : Monsieur Grenadine est un chanteur séducteur bancal.
Jérome : Rocky, c’est le loup. Une bête, tu vois !

Laura : Si votre spectacle avait un couleur, quelle serait-elle ?
Jérome : Grenadine, facile !

 

LAU_9778

 
 

Laura : A qui est destiné ce spectacle ?
Sol Hess : Le spectacle parle beaucoup aux enfants âgés d’environ 8 ans. Mais on s’est rendu compte que ça plaisait autant aux parents qu’aux enfants. Les adultes ne s’ennuient plus en accompagnant leurs enfants, on donne autant aux deux. Le but de départ était de faire ressortir le sens des textes originaux.


Laura
: Quelles sont vos influences musicales ?
Jérome : Des groupes comme B52’s, LCD Sound System, Stereo Total, Le Tigre…
Sol Hess : Je suis relié au post-punk, années 80. Je suis fan des Talking Heads, Pulp, Jonathan Richman, Frog Eye…

Laura : Avez-vous de futurs projets ensemble ?
Jérome : Nous avons plusieurs albums en cours ensemble. Avec notre groupe Sweat Like and Ape (vu au Jalles House Rock cette année !), nous avons deux tournées en cours. Avec un autre groupe, Docteur Culotte, nous produisons le second album. Nous avons aussi un projet de court-métrage, à suivre…

Laura : Que diriez-vous aux spectateurs pour les inviter à venir vous voir ?
Jérome : On y va à fond, on emmène les gens, ce n’est pas juste un spectacle pour enfants mais un véritable
concert !


Laura
: Où pourra-t-on vous retrouver prochainement ?
Sol Hess : On retrouve The Rocky Grenadine Picture Show le 18 septembre sur les Chantiers de Tramasset à Le Tourne.
Le 19 septembre au Centre Culturel de Castillon-la-Bataille.
Le 27 septembre à Baz’art à Fronsac.
Enfin, les 8 et 9 octobre à la médiathèque de Bassens !

LAU_9874

 

Soyez au rendez-vous, The Rocky Grenadine Show est un spectacle à voir de toute urgence.
Sol Hess et Jérome d’Aviau, deux artistes complets, accomplis, et très sympathiques !
 Pour ma part, j’arrive à la fin de ma dernière mission estivale 2015.
Une aventure extrêmement enrichissante tant humainement que culturellement.
J’espère avoir rempli ma mission principale : vous faire vivre ou re-vivre les manifestations des Scènes d’Eté en Gironde 2015.
L’Eté continue sur : scenesdete.fr
Laura Van Puymbroeck
Reporter Scènes d’Eté en Gironde 2015