Du 23 au 25 juin, c’est à Bourg-sur-Gironde que se tenait la sixième édition du festival Vie Sauvage. 

Cette petite commune, riche d’un magnifique panorama donnant sur l’estuaire de la Gironde accueillait cette année le festival sur trois jours et non cinq comme les précédentes années. Mais la programmation et les talents étaient bien au rendez-vous pour offrir un week-end mémorable.

Capture d’écran 2017-07-26 à 17.25.51

L’hédonisme comme point central

Vie Sauvage n’est pas un festival comme les autres, et ses organisateurs s’en félicitent puisque leur but est d’imaginer chaque année un événement simple et raffiné pour ceux qui souhaitent s’échapper de l’effervescence urbaine le temps d’un week-end. Que l’on aime chiller, voir des concerts, faire du sport, se détendre, manger ou se balader entre amis ou en famille, l’événement répond à toutes nos demandes.

Durant ce week-end sur-mesure, les festivaliers ont pu prendre part à des cours de yoga au coeur de la citadelle (avec une vue sur le fleuve des plus apaisantes), à un tournoi de football officiel, mais aussi à un banquet le samedi midi, concocté par Vivien Durand, chef étoile du Prince Noir.

Capture d’écran 2017-07-26 à 17.31.47

Une programmation musicale éclectique

De la pop fantasque de François & The Atlas Mountains, au duo d’electro-mélo Polo & Pan, en passant par les sonorités soul du rappeur Charles X, il y en avait pour tous les goûts. Bon Entendeur (qui s’est fait connaître grâce à ses mixtapes) était également de la partie avec un DJ Set épicé (retrouvez le live sur la page Facebook Scènes d’été). Botibol, lui, clôturait l’événement le dimanche.

Capture d’écran 2017-07-26 à 17.37.14

Un week-end déconnecté et relaxant !